jeudi 13 décembre 2012

video
 
 
 
 
 
Résumé :
Dimanche 24 Novembre, Manuel Valls ordonne à l'Armée de gazer la population civile venue empêcher l'entrée des bulldozers dans la forêt de Rohanne, faisant plus d'une centaine de blessés (composés de Dangereux Terroristes de tout âge ne reculant devant rien, certains allant même jusqu'à chanter et danser devant ses Playmobiles). L'objectif de cette opération était double:- Terroriser la contestation citoyenne- Exterminer les espèces protégées (Tritons Crêtés, Salamandres de Feu…) qui ont l'audace de vivre sur la zone à bétonner, en inondant leur forêt de gaz toxiques pendant des heures...

mercredi 28 novembre 2012

 


 
Histoire d'un pompier pyromane à notre Dame desLandes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Attention ! La zad est truffée de dangereux terroristes armés de carottes bio qui prônaient la non-violence !

Mais à force de s'en prendre plein la tronche par les playmobiles, ils ont dû revoir leur copie. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé.
Une vidéo édifiante qui montre comment le"dialogue" s'est installé grâce à une armée de négociateurs dont le seul argument est : tires tendus de grenades lacrymo !
 
 
 
 
 
 
 
 
 

vendredi 23 novembre 2012








http://lutteaeroportnddl.com/2012/11/23/letat-est-voyou-par-definition-a-notre-dame-des-landes-une-operation-policiere-juridiquement-bancale-ce2311/


http://lutteaeroportnddl.com/2012/11/23/a-13h57-sur-la-zad-une-manifestante-grievement-blesse-par-des-grenades-assourdissantes/


Le terrorisme d'Etat ne passera pas! Résistons à la dictature socialo-écolo !
Solidarité avec les camarades sur place qui subissent la violence d'Etat, soi-disant légitime !



GAB 44 (Groupement des agriculteurs biologiques Loire-Atjantique)

PARTOUT *APPEL A MOBILISATION *
Suite aux interventions des forces de l’ordre au service du
Partenariat Public Privé à Notre dame des landes ce vendredi matin 23 novembre 2012,
nous appelons à toute action non-violente pour témoigner et s’opposer au désastre
citoyen et écologique qui se précise. Les paysans bio sont révoltés contre le déni de
démocratie où les intérêts financiers de groupes privés l’emporte sur l’intérêt général
de préservation de la terre nourricière et des zones humides pour les générations
futures.opérations escargot, interpellations publiques , sit-in , manifestation
publiques de toutes sortes , courriers et courriels aux élus , présences nombreuses
devant les permanences du PS , etc . Personne ne doit se sentir en dehors de cet enjeu
majeur .Nous vous appelons à faire suivre ces infos à tous les paysannes et paysans bio
et autres .





Liste des rassemblements :

https://zad.nadir.org/spip.php?article658


Notre Dame des Landes
Opération policière en cours à Notre-Dame-des-Landes autour du Rosier et des
nouvelles cabanes. Appel à rassemblement à 9h à La Vache Rit. Si le passage est
impossible, se rassembler au local syndical en face de la mairie de Notre Dame des
Landes

Sur la Zad
Sur le champ où il avais le chapiteau en face de la forêt, rassemblement de soutien
Vigneux de Bretagne
Pour les gens du Sud Loire, se rassembler à Vigneux de Bretagne, au parking du Miron
(ancien Unico), en bas de l’église, route de Notre Dame des Landes

Angers
Le Collectif de citoyen Angevin à l’aéroport de NDDL appelle à un rassemblement à 17h30
Place du Ralliement, pour une montée vers la Préfecture ensuite.


Bayonne
Le comité de soutien Pays basque organise ce soir 23 novembre à Bayonne un rassemblement
devant la sous-préfecture à 18 h


Bordeaux
Suite aux nouvelles attaques des "forces de l’ordre" transmises par nos
camarades, nous avons pris l’initiative de faire un rassemblement spontané de soutien
ce vendredi 23 Novembre, à 13h30, place de la Victoire à Bordeaux. Nous aviserons en
fonction du nombre et de la motivation de ce que nous pourrons faire par la suite.
Courage, nous sommes de tous cœur (à défauts de bras) avec vous.


Brest
En protestation contre les expulsions à Notre-Dame-des-Landes et en solidarité avec
les opposants, le Collectif brestois opposé au projet d’Ayraultport de NDDL appelle ce
vendredi 23 novembre à un rassemblement à 18h place la Liberté à Brest. Apportons nos banderoles et de quoi faire du bruit.
Gardarem Notre Dame des Landes !
Bon courage aux camarades qui sont à NDDL aujourd'hui

Beauvoir sur mer
Opération escargot en soutien au "grand pont" à Beauvoir sur mer ! Jusqu’à la tombée
de la nuit


Chambery
Malgré les dizaines de milliers de manifestants qui se sont exprimés ce week-end à
Notre-Dame-des-Landes contre la construction de l’aéroport, de violentes expulsions
d’habitants ont repris ce matin. Les habitants de la ZAD (zone d’autonomie définitive)
subissent depuis l’aube les agressions des forces de l’ordre. Faisant fi de la large
contestation qui traverse la société française, l’État décide de s’embourber dans un
conflit injustifiable. Il faut soutenir les habitants de la ZAD ! A Chambéry,
rassemblement ce soir (vendredi 23 novembre) à 18h devant la préfecture. Ne laissons
pas les terres et les habitants de la ZAD se faire massacrer sans rien dire !


Chalon-sur-Saône
APPEL A MOBILISATION DE SOUTIEN AUX RESISTANTS DE NOTRE DAME DES LANDES Contre les
violences policières et tout le reste....
Aujourd’hui 18h DEVANT LA SOUS PREFECTURE DE CHALON-SUR-SAONE

Chateaubriand
EN RÉACTION AUX EXPULSIONS, LE COLLECTIF CHÂTEAUBRIANT NDDL APPELLE À UN RASSEMBLEMENT
MASSIF CE SOIR, VENDREDI 23 À 18H30 DEVANT LA MAIRIE DE CHÂTEAUBRIANT.


Clermont Ferrand
A nous d’expulser le PS ! Pour l’arrêt des expulsions en cours et des violences
policières (si si comme sous 2Gaule), et d’un débat démocratique réel ! Rendez-vous
non-violent au 65 rue Côte-Blatin (siege du PS) à 16 heures pétantes... Banderoles
instruments et bonne humeur bienvenues…*


Drome-Ardèche
Réunion, ce soir pour dechirer notre carte du PS drome ardèche , déjà a cette heure
17 engagements à le faire, plus ceux qui sont encore au boulot.

Collectif drome- ardèche soutiet NDDL


Limoges
Le comité de Haute Vienne organise un rassemblement aujourd’hui à 18 h devant la
préfecture de Limoges.


Lisieux
Une manifestation de soutien à la ZAQ est organisée ce soir à 18 heures à Lisieux en
face de l’espace victor Hugo


Lille
Rassemblement à Lille, place de la république, ce vendredi 23 novembre à 18H, et
manifestation :

Appel à se rassembler et à manifester en soutien à la lutte contre l’ayraultport - ce
vendredi 18H .... salut à toutes et tous les zadistes délocalisé e s en province,
Depuis ce matin, nos camarades qui défendent la zone à notre dame des landes, se font à
nouveau expulser, gazer dans les nouvelles cabanes, au pied des arbres habités, ils ne
peuvent plus accéder en solidarité aux autres, les routes sont bloqués. En solidarité
aux zadistes, aux paysans, aux habitants et à la zad Nous appelons au rassemblement
partout en France et dans la région Nord-Pas de Calais, devant les représentations
socialistes, les mairies socialistes, les préfectures…


Lorient
A 11heures vendredi 23 novembre, Lorient : Manuel Valls et Jean-Yves Le Drian doivent
être en visite à Lorient ce vendredi pour rendre visite aux gendarmes (terre et
maritime). D’après nos infos ils arriveraient sur les coups de 12h à la gendarmerie
maritime. Rendez-vous à 11h devant la FNAC de Lorient (place Aristide Brian) avec le
plus de monde possible et ramener drapeaux, pancartes et banderoles anti-ayraultport


Mayenne
Appel à rassemblement devant la mairie de Laval aujourd’hui dès 17h. Vous êtes
nombreux en Mayenne à soutenir la résistance, venez nombreux devant la mairie de
Laval !!


Mende
Le collectif Loéerien est en création et nous répondrons favorablement à cet appel à
manifester. Le RDV est à 18H à Mende (préfecture de la Lozère). Une collation
"pain perdu" sera proposée !


Montpellier
Un rassemblement de soutien est organisé à Montpellier, devant la préfecture à 18h :
http://montpellier.demosphere.eu/no... (http://montpellier.demosphere.eu/node/1564)


Nord Deux-Sèvres
Action en Nord Deux-Sèvres proposée par la Confédération Paysanne : action
symbolique à l’aérodrome de RORTHAIS 79 (qui ne sert pratiquement qu’à l’aéroclub) -
Rendez-vous à la ferme de la GUIGNARDIERE de COMBRAND (proche de l’aérodrome) à 13 H 30
ce vendredi


Nancy
Appel à un rassemblement à Nancy, place Stanislas à 17h, dans le coin près de la
fontaine qui mène à la Pépinière.


Nîmes
Rassemblement aujourd’hui vendredi 23 novembre à 18h Place de la Maison Carrée à
Nîmes en soutien de la ZAD (zone à défendre) de Notre Dame des Landes
Blog des indigné-e-s de Nîmes : http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/

Niort
Rassemblement de soutien à la préfecture de Niort, à 18 heures.

Nord-Pas de Calais
Depuis ce matin, nos camarades qui défendent la zone à Notre Dame des Landes, se font
à nouveau expulser, gazer dans les nouvelles cabanes, au pied des arbres habités, ils
ne peuvent plus accéder en solidarité aux autres, les routes sont bloquées. En
solidarité aux zadistes, aux paysans, aux habitants et à la ZAD, nous appelons au
rassemblement partout en France et dans la région Nord-Pas de Calais, devant les
représentations socialistes, les mairies socialistes, les préfectures…


Paris
http://www.demosphere.eu/node/33239 18h Place Edouard Herriot, à côté Assemblée
Nationale pour Paris


Poitiers
Un rassemblement de soutien aura lieu à 18h place du marché de Poitiers

Quimper
Un rassemblement devant la préfecture de Quimper ce soir à 18h00, en réaction à l’opération
policière de ce matin. De tout coeur avec vous, nous ferons le maximum pour vous
soutenir !! On ne lache rien, courage à toutes et tous !!!


La Rochelle
Nouvelle opération policière à NDDL.La maison du Rosier et les constructions de la Lande de Rohanne et de la
Châtaigneraie sont visées aujourd’hui.
Nous appelons à un rassemblement de soutien à la ZAD (Zone A Défendre) de NDDL, ce
soir (vendredi 23), à 18 heures devant la Mairie de la Rochelle.
Apportez de quoi faire du bruit et, s’il-vous-plaît, pour une fois, oubliez le drapeau de votre parti politique ...
Merci de relayer cet appel le plus largement possible.

Rennes
Rassemblement et manifestation de soutien aux expulsé-e-s de la ZAD, contre
l’aéroport de NDDL Aujourd’hui 18h, place de la Mairie à Rennes et devant la préfecture de
région, rue Martenot


Rouen
Rassemblement devant l’Hôtel de Ville avec le collectif de solidarité des Zones à Défendre - Rouen/Notre-DamesDes-Landes
Entre 18h et 19h venez nombreux ! On ne lâche rien, jamais !

Saint-Brieuc
Un rassemblement de soutien est prévu aujourd’hui à 18h devant la préfecture de Saint-Brieuc.

Saint Affrique (Aveyron)
Aujourd’hui 16h, rassemblement de soutien en solidarité des expulsés de notre dame des landes, à saint Affrique (Aveyron) place de la mairie. Mobilisons nous, la lutte
vaincra !


St Etienne
Ce soir rassemblement de soutien contre NDDL à St etienne 19h devant la préfecture

Saint Nazaire
Rassemblement 18h place de Notre Dame des Landes, ex-Fontaine de la République

Foix (Ariège)
Les robocops sont de retour à Notre Dame Des LANDES, une nouvelle expulsion est en route.
MOBILISATION URGENTE
CE VENDREDI, A FOIX SOUS LA HALLE VILLOTE A 16H

La Roche sur Yon
Rassemblement de soutien aux opposants à l’aéroport de NNDL prévu ce soir à 18h
devant la préfecture à la Roche sur Yon.

jeudi 22 novembre 2012

Le prochain supplément gratuit numéro 21 du mois de novembre
 





 
de la FEDERATION ANARCHISTE



 

dimanche 11 novembre 2012

A vouloir s'enrichir: patrons, actionnaires , banques,  et Etat
 
ont provoqué la crise avec les richesses que nous produisons
 
Pour nous une vie de perdue à vouloir la gagner
 
Pour eux une vie à s'enrichir grace à notre travail
 
Le 14 novembre 2012
 
GREVE GENERALE DANS TOUTE L'UNION EUROPEENNE
 
 
 
On peut fermer ta taule

On peut te réprimer

[Agence nationa
le pour l'emploi]

On peut t'annuler

On te peut t'arnaquer

Mais toi, tu peux crier

Le 14 novembre 2012, ta grève générale est ton cri

RESPIRE !
 


mercredi 7 novembre 2012

POURQUOI ON LUTTE ? Sur la résistance à l’aéroport et son monde.

À Notre-Dame des Landes, décideurs et bétonneurs planchent sur un nouvel aéroport pour parfaire leurs rêves voraces de métropole et d’expansion économique. Cela fait maintenant 40 ans qu’ils veulent anéantir sous le béton 2000 hectares de terres agricoles et d’habitats au nord de Nantes, la ZAD, Zone d’Aménagement Différé devenue Zone A Défendre.
Mais depuis les prémices de ce projet, des résistances s’organisent. Cette lutte est au carrefour d’enjeux sur lesquels s’unir et penser des stratégies communes. À travers elle, nous combattons l’alimentation sous perfusion, la société industrielle et son réchauffement climatique, les politiques de développement économique et de contrôle du territoire, les métropoles et la normalisation des formes de vie, la privatisation du commun, le mythe de la croissance et l’illusion de participation démocratique...
Aujourd’hui comme hier, les opposant-e-s, loin de baisser les bras, poursuivent la lutte : manifestations, recours juridiques, liens avec d’autres luttes, grèves de la faim, diffusion de journaux, péages gratuits, opposition aux forages, sabotages, perturbations des études d’impact de Biotope et des fouilles archéologiques, occupations de bureaux et de chantiers, etc...
Au grand dam de l’État et de Vinci qui rachètent et détruisent pour vider la ZAD, la vie et l’activité s’y sont densifiées et diversifiées depuis plus de trois ans. De nombreuses maisons laissées à l’abandon ont été réhabilitées et occupées, des cabanes ont été construites au sol et dans les arbres, des collectifs occupent des terres pour y faire du maraîchage. Des espaces de réunion, boulangerie, bibliothèque, gîte étaient ouverts à tous et toutes. Plus d’une centaine de personnes occupaient en permanence la ZAD, soutenues par de nombreuses autres du coin et d’ailleurs qui s’y rencontraient et s’y organisaient. Cette présence sur le terrain permettait des réactions rapides face au processus entrepris par Vinci en vue des travaux. C’est ce vivier créatif et indocile qu’ils cherchent aujourd’hui à éradiquer en vue de pouvoir commencer les travaux.
Nous gardons en mémoire les victoires passées contre les projets mégalos, du nucléaire au militaire. Comme au Carnet, à Plogoff ou au Larzac, nous savons que cet aéroport peut encore être stoppé. Nous regardons de l’autre coté des Alpes où l’opposition à la construction de la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin mobilise toute une vallée, où des dizaines de milliers de personnes empêchent les travaux. Ici aussi toute tentative de bétonnage des terres leur coûtera cher.

mardi 19 juin 2012


15 ANNÉES



PLUS DE 600 PERMANENCES



Le Collectif de Chômeurs et Précaires de l'Essonne



vous invite à célébrer cet événement

le samedi 23 juin de 11h à 16h

place de l' Agora à Evry





Contacts et échanges autour d'un pique-nique bio pour ne pas empoisonner la planète

et boire un coup à la coordination des luttes.




le mardi de 11h à 14h30 place de l'Agora 91 Evry



sont également présents à cette permanence

Apiculteurs du SAVE 91, confédération nationale du travail CNT 91,

Collectif de soutien aux Sans Papier 91,

droit au logement DAL et HALEM 91,

fédération anarchiste FA 91, SOLIDAIRES 91

lundi 18 juin 2012

L'Autogestion

FOIRE A L'AUTOGESTION
LE 22-23-24 JUIN 2012



Le 22 juin au lycée autogéré de Paris,qui fête ses 30ans 393,rue de vaugirard Paris 15e(métro

convention).

Le 23 et 24 Juin à la parole errante.(9 rue Francois-Debergue,Montreuil,(métro Croix de-Chaveaux)

Stands,Forums-débats,ateliers,buvette,projections de films,fête le samedi soir.





Qu'est ce que l'autogestion?

A partir des idées ébauchées, nous proposerons un noyau central de définitions, d'après ce que différents auteurs contemporains ont perçu comme la conception anarchiste de l'autogestion (voir Bonnano s.f. ; Massari, 1977 ; Guillén, 1998; Bertolo et Lourau, 1984; Ecocomunidad DeI Sur, 2005 ; et Araus, 2004) afin de centrer le traitement du sujet sur l'aspect social de l'autogestion. ,

Pour l'idéal acrate, l'autogestion est un projet ou mouvement social qui, aspirant à l'autonomie de l'individu, a pour méthode et pour objectif que l'entreprise et l'économie soient dirigées par ceux qui sont directement liés à la production, la distribution et l'utilisation des biens et des services. Cette même attitude ne se limite pas à l'activité productive de biens et de services mais s'étend à la société toute entière, en proposant la gestion et la démocratie directe comme modèle de fonctionnement des institutions de participation collective.

Examinons ce qui précède avec attention afin de signaler les aspects distinctifs. L'autogestion s'oppose à l'hétérogestion, qui est la façon de conduire les entreprises, l'économie, la politique ou la société sans le concours de l'ensemble de ceux qui sont directement intéressés. Quand nous disons cela, nous nous référons au fait ce que ce n'est pas l'ensemble qui assume la direction mais un secteur, qui se coupe du collectif pour son propre bénéfice, comme cela se passe habituellement dans le monde contemporain dans lequel le capital prend le contrôle pour son profit. Tel est le cas des entreprises et de l'économie dirigées par le Capital, mais il en est de même en politique avec les partis ou dans la société avec l'Etat. Cette distorsion se manifeste par le fait que cette domination hétérogestionnaire s'exerce toujours à travers le pouvoir, quand ça n'est pas directement par la violence, sans argument, raison valable, ni consensus.

L'autogestion est un projet ou un mouvement, c'est-à-dire que ce n'est pas un modèle achevé. Sa structure, son organisation et même son existence est et sera le fruit du désir, de la pensée et de l'action des membres du groupe impliqué (une usine, une ferme, une école, ou toute la société) sans pré concept ni imposition comme le seront également les modalités qu'elle peut prendre dans chaque cas.

L'autogestion à laquelle nous nous référons est sociale, pas individuelle, car bien que son but soit l'individu, elle ne le prend pas dans sa dimension isolée mais comme une identité qui co-habite avec ses semblables, dont il dépend et qui à leur tour dépendent de lui. Dans ce sens, nous comprenons la gestion comme une suite de démarches pour une question d'intérêts individuels et collectifs, ce qui implique toujours la participation de plus d'une personne. Il est clair que, si cette gestion se réalise au sein d'un groupe qui poursuit des objectifs communs, à travers des accord internes et avec d'autres groupes, sans contrainte extérieure, alors la liberté individuelle n'est en rien affectée, en permettant que l'on trouve un compromis non pas sur la base de la soumission mais en autonomie responsable.

L'autogestion est méthode et objectif, c'est-à-dire que sa fin est autant dans la pleine participation de l'individu à la société -en assumant de façon directe et collective la bonne marche de son groupe- que dans l'unique façon de réussir l'autogestion à travers l'exécution d'actions autogérées, à travers la pratique de l'autogestion. Pratiquer l'autogestion c'est comme apprendre à lire, ce n'est possible qu'en lisant. Il n'y a pas de modèle déjà établi qui nous amène à l'autogestion, si ce n'est son propre exercice au sein d'un collectif. Autogérer ses affaires s'apprend en les autogérant; il n'y a pas de recette pour y arriver, même si nous commettons des erreurs sur le chemin. A y regarder de plus près, des siècles d'hétéro gestion ne sont pas encore parvenus à faire en sorte que les réussites soient supérieures aux erreurs et il en sera de même dans le futur.

On a mentionné deux aspects, social et économique, et dans ce dernier il y a deux niveaux: micro-économique et macro-économique. Au niveau micro-économique, en prenant l'exemple de n'importe quelle entreprise productrice de biens ou de services, l'organisation autogérée existe lorsque la direction est entre les mains des travailleurs et pas entre les mains exclusives des maîtres, qu'ils soient privés ou de l'État. Au niveau macro-économique, ce qui précède se traduit par la perte de poids du Capital (privé ou étatique) dans les décisions économiques; les travailleurs et leurs intérêts collectifs étant ceux qui prennent de la prépondérance et la responsabilité, en créant pour cela, ce qui sera sûrement nécessaire, de nouveaux systèmes d'organisation pour la société toute entière.

Étant donné le caractère social de l'autogestion, il est impensable qu'une entreprise ou association donnée soit isolée des actions et des intérêts d'autres entreprises complémentaires et de l'ensemble dans sa totalité. Des relations doivent s'établir entre elles, régies par les mêmes modèles que les relations à l'intérieur de l'entreprise. L'ensemble conformant un modèle macro-économique qui, à la différence des modèles actuels (qu'ils soient pseudo socialistes ou capitalistes) n'est pas détaché des engagements de tous et de chaque individu. La situation particulière dans le contexte collectif importe, car il le reflète et le traduit. Bien sûr, cela renferme l'idée d'un grand dynamisme, car les moyens et les objectifs seront variables, en accord avec les décisions et les circonstances changeantes, mais facilement harmonisables si tous sont animés par le même esprit de bien-être collectif.

Etendre l'autogestion à la société implique de faire disparaître tous les centres de pouvoir qui se réservent aujourd'hui la gestion politico-sociale, comme les grandes corporations, les partis politiques, les bureaucraties syndicales, l'Etat, l'Armée, etc. ; en mettant leurs affaires entre les mains de tous les membres de la collectivité, sans intermédiaire, sans dirigeant ni dirigé, en s'organisant de la façon qu'ils jugent adéquates. Sur ce point, comme sur le précédent, nous remarquons que, comme nous l'avons dit auparavant et voulons le répéter, le processus d'autogestion se développe en autogérant.

L'impérieuse nécessité de donner lieu à de nouveaux modes d'organisation fait que les forces qui tentent de l'éviter, comme les bureaucraties syndicales, les gouvernements démagogues, les entrepreneurs, proposent un autre concept, que les théoriciens organisationnels arborent de temps en temps: celui de la cogestion. La cogestion est un modèle de participation caractérisé par la composition paritaire des institutions sur ce qui concerne spécifiquement la prise de décisions. Autrement dit, des patrons et des travailleurs participent, en nombre égal, à la direction de l'entreprise (dans le meilleur des cas), avec la présence d'un homme ou d'un agent « neutre » pour résoudre les situations d'égalité. En général, l'Etat se réserve ce rôle.

Ce système fut initié lors du processus de reconstruction de l'Europe après la deuxième guerre mondiale, spécialement en Allemagne, où il opère avec la reconnaissance institutionnelle depuis 1976 et, à un degré plus ou moins semblable, dans d'autres pays. Sans doute, ce modèle tente de contrôler la voix émergente de ceux qui sont directement impliqués dans la gestion, les travailleurs, en leur donnant une participation sur quelques aspects des affaires, de la politique ou des institutions dans le but de stimuler leur effort ou leur engagement. Cependant, c'est un palliatif car cela ne résout pas ce qui est en jeu: car il doit y avoir un changement radical pour résoudre les nombreux problèmes qui découlent de la situation actuelle. Aucune modification partielle ne peut contribuer à régler les problèmes de fond. Encore moins certaines options, comme celle de la cogestion patronale-étatique, qui signifie uniquement que c'est l'appropriation du capital privé par les détenteurs de la force des armes qui accompagne la domination politique de tout État, sans pour cela que les intérêts des travailleurs et de la population en général y participent un minimum, et bien que cela soit proclamé. (*)

samedi 2 juin 2012

Des tracts , des affiches, des journaux, des disques... c'est une expo sur 1968
du 26 mai au 9 juin pour découvrir un lieu épatant:

c'est à Saintry su seine 91250 au depot vente "haute fidelité" 54 bis grand rue Charles de Gaulle



Une expo à ne pas manquer et un endroit à connaitre

jeudi 3 mai 2012

Pourquoi voter ?

Paru en 1874, Le Suffrage universel et le problème de la souveraineté du peuple opère une critique radicale de la démocratie représentative.on s'attaque en effet à la base même de ce qui est aujourd'hui encore notre système politique,en contestant que le droit de suffrage,soit-il universel,suffise à instituer une quelconque souveraineté populaire.On accorde au peuple le droit de voter;et les votes individuels forment des majorités qui désignent des représentants pour nous gouverner.Mais qui est réellement représenté ici? Non pas le peuple mais la majorité seulement.La désignation électorale du pouvoir politique ne constitue en rien l'expression authentique  de la volonté populaire;elle n'est qu'un moyen de dégager une majorité qui s'impose alors à l'ensemble des citoyens.La souveraineté populaire ne saurait en ce sens se réduire au droit de vote et à la représentation politique;or c'est précisément sue cette assimilation que ce fonde la légitimité parlementaire et gouvernementale de nos démocratie.
Historiquement,cette identification du droit de vote à la souveraineté ne fut qu'une erreur.
Si les pères du suffrage universel crurent sincèrement que le peuple y trouverait sa souveraineté politique, la bourgeoisie fraîchement dominante réalisa vite l'utilité,pour elle d'accorder le droit de suffrage.
Car le droit divin étant tombé avec la révolution,il lui fallait un principe pour fonder son pouvoir.
Et si le système électoral l'obligeait certes à composer avec le peuple,il avait le grand avantage de légitimer son autorité.Elle s'en accommoda donc;et d'autant mieux qu'elle comprit qu'avec le suffrage universel,elle disposait d'un excellent instrument à sondages.Il enregistre les changements d'opinion,prévient les dangers, et évite ainsi les révolutions.C'est pourquoi Paul Brousse récuse l'idée de toute contestation parlementaire et condamne a priori tout effort de s'établir en parti "d'opposition"
Car au sein du système électoral,l'opposition même sincère,constitue organiquement un  appui pour l'oligarchie gouvernante:elle forme une soupape de sécurité ou le mécontentement populaire peut s'exprimer sans nuire à la pérennité des choses. L"opposition nourrit donc elle aussi le pouvoir en place en canalisant la contestation.Et en supposant même qu'elle parvienne un jour à s'emparer de l"appareil étatique,qu'en ferait-elle?Si elle s'attache à le conserver.

il est peu de chances qu'une véritable révolution sociale en sorte,et ci elle  entreprend de le détruire,pourquoi chercher d'abord à le conquérir?D'autres moyens existent pour cela,plus efficaces.
On le voit,après un siècle et demi,bientôt,que nous vivons sous le régime de la démocratie représentative.
Il serait malhonnête de nier que le suffrage universel fut une avancée pour le peuple(ne serait-ce qu'en lui faisant toucher la possibilité de sa souveraineté politique) on ne peut ignorer ses limites, aujourd'hui flagrantes.Les classes dirigeantes ont parfaitement su s'accommoder du système représentatif,qui n'a plus aujourd'hui de démocratique que le nom.Elles communiquent,organisent à grand bruit des référendums citoyens qu'elles contournent quand les résultats ne lui conviennent pas,en appellent au " bon sens des français"pour leur faire comprendre qu'il faut laisser faire les "experts"...et agissent toujours dans leurs propre intérêt. Il est donc temps ,si l'on veut vraiment parler de souveraineté populaire,de ne plus se laisser berner et de construire une démocratie authentique ou les volontés s'expriment et,surtout,agissent librement,ou l'individu n'est plus seulement un électeur mais  un acteur direct de l'organisation sociale.




dimanche 4 mars 2012

action agences de pôle emploi

 
Action agences de pôle emploi

le 11 janvier 2012,une action à été organisé avec AC"collectif de chômeurs et précaires de l'essone"et le groupe de la FA Evry-corbeil dans plusieurs pôle emploi,étampes,brétigny,villabé, pour dénoncer les conditions d'acceuil des chômeurs , des conditions de travail du personnel,face à cette déshumanisations,un trat à été distribué.











Expulsion de de roms à viry chatillon

Le 24 Janvier 2012,le groupe Evry-Corbeil "AC,le RESF91,la CNT 91s'étaient associés au soutient de quinze familles roms,qui avaient trouvé refuge dans l'ancienne gendarmerie de VIRY-CHATILLON depuis un an,risquent d'être expulsés demain matin,certains seront peut-être relogés provisoirement dans des chambres d'hôtel,en pleine trêve hivernale des enfants risquent de se retrouver sans toit.
Parmi ces enfants 23 sont scolarisés.